Comment choisir un box de culture de Cannabis ?

Comment choisir un box de culture de Cannabis ?

Vous cherchez les bases de la culture de la marijuana ? Voici les outils et les informations qui vous permettront de cultiver de la marijuana de manière abordable et efficace. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un petit espace discret et d’un petit budget pour vous lancer dans la production d’herbe en intérieur.

Comment cultiver de l’herbe : Un guide étape par étape pour les débutants

La première chose dont vous aurez besoin est un endroit pour cultiver. On vous recommande de vous procurer une tente de culture décente. Elles sont bon marché, conçues pour la culture à l’intérieur et peuvent être montées et démontées rapidement par une seule personne. Certaines tentes sont livrées avec des packs comprenant toutes sortes d’équipements hydroponiques compliqués.

Comment cultiver de l’herbe : Un guide pas à pas pour les débutants

Le mieux est d’acheter uniquement ce dont vous avez besoin à l’intérieur de la tente et d’apprendre à faire pousser de l’herbe sans le plastique coûteux. Certaines tentes ont même des chambres séparées pour la croissance végétative et le clonage, ce qui les rend parfaites pour les personnes vivant dans des appartements d’une seule chambre ou des studios avec un espace limité pour cultiver.

Outils de culture

Tout d’abord, vous aurez besoin d’une lampe de culture. On aime les éclairages HID (High-Intensity Discharge) – systèmes HPS (High-Pressure Sodium) ou MH (Metal Halide) avec ballasts, ampoules et réflecteurs. Si la chaleur de ces lampes est un problème, vous pouvez également utiliser des systèmes LED (diode électroluminescente) et CFL (fluorescent compact). Assurez-vous d’obtenir une lampe qui couvre l’empreinte de votre tente et investissez dans un minuteur décent pour contrôler le moment où votre lampe s’allume et s’éteint. Vous aurez également besoin d’un ventilateur d’extraction et d’un filtre à charbon actif pour réduire la chaleur et éliminer les odeurs. Veillez à en choisir un qui soit adapté à la taille de votre tente et à la taille du conduit. Un ventilateur de circulation à pince maintiendra l’air en mouvement et l’empêchera de stagner. Un thermomètre/hygromètre est également indispensable pour surveiller la température et l’humidité.

Si vous n’avez pas accès à des graines de marijuana ou à des clones auprès d’un dispensaire ou d’un ami, via un box culture Cannabis classique, vous devrez vous faire envoyer des graines de cannabis par la poste. Ne les faites pas envoyer à l’endroit où vous comptez cultiver si vous ne le faites pas légalement. N’apprenez pas seulement à faire pousser de l’herbe, apprenez aussi à être discret et à ne pas vous vanter ou attirer l’attention sur vous.

Un simple mélange de terre meuble et aérée dans des seaux de 3 à 5 gallons est idéal pour les débutants et beaucoup plus tolérant que n’importe quel système hydroponique. Veillez à percer des trous au fond des seaux et à placer des soucoupes en dessous pour récupérer tout débordement. Vous devrez acheter des nutriments pour nourrir vos plantes au fur et à mesure de leur croissance, ainsi qu’un arrosoir.

Comment cultiver de l’herbe

Comment cultiver de l’herbe : Un guide pas à pas pour les débutants

Après avoir planté vos graines ou enraciné vos clones, il est temps de les faire pousser. Abaissez votre réflecteur afin qu’il soit plus proche des plantes et qu’elles n’aient pas à s’étirer pour atteindre la lumière. Relevez le système d’éclairage au fur et à mesure que vos plantes grandissent. Réglez votre minuterie pour qu’elle soit allumée 18 heures par jour et éteinte 6 heures. Pendant ce stade végétatif, la plante produit des feuilles et des branches mais pas de fleurs (sauf s’il s’agit d’une plante à floraison automatique).

Évitez à tout prix de trop nourrir et de trop arroser vos plantes.

Faites preuve de prudence car il est toujours plus facile d’ajouter des nutriments ou de l’eau que de les retirer. Les racines de la marijuana préfèrent un cycle humide/sec, alors soulevez vos seaux et vous aurez une meilleure idée de la nécessité d’arroser ou non en fonction du poids. Le premier signe de plantes suralimentées est l’extrémité des feuilles brûlée. La première règle pour faire pousser de la mauvaise herbe est d’apprendre à rester en dehors de son chemin parfois.

Chaque fois que l’espace est limité pour la culture, certaines règles de base s’appliquent : Puisque l’espace est limité, les plans doivent tirer le meilleur parti de chaque pouce disponible. Cela signifie qu’il faut choisir entre cultiver des variétés à dominante indica comme Hashplant, Afghani #1 ou prévoir d’utiliser des techniques de palissage et de formation drastiques si l’on cultive des sativas comme Super Silver Haze, Jack Herer ou Kali Mist.

Taille pour un meilleur rendement

Lorsque vous taillez, commencez tôt et souvent. Coupez ou pincez les branches juste au-dessus du nœud où deux nouvelles pousses vont émerger. Si vous suivez bien ce processus, vous aurez des plantes qui ressembleront à des bonsaïs, avec beaucoup de bourgeons, mais pas trop d’étirement et de grands espaces entre les nœuds. C’est le moyen le plus efficace d’obtenir de plus gros rendements dans de petits espaces, mais votre temps de végétation augmentera, alors tenez-en compte dans votre planning.

Comment cultiver de l’herbe : Un guide étape par étape pour les débutants

Ne taillez ou ne pincez pas du tout les plantes une fois qu’elles ont commencé à fleurir – vous ne ferez que diminuer votre récolte à ce moment-là. Si les branches menacent d’atteindre la lumière, pliez-les ou attachez-les pour les empêcher de brûler.

Le pouvoir des fleurs

Un système de treillis construit à partir de grillage à poules au niveau de la canopée (alias le système ScrOG ou Screen of Green), répartira davantage les sites de bourgeons et augmentera considérablement vos rendements. Il suffit de faire pousser les pousses horizontalement le long de la partie inférieure du grillage pour remplir les espaces vides.

Comment cultiver de l’herbe : Un guide étape par étape pour les débutants

En intérieur, la décision de provoquer la floraison de vos plantes vous appartient entièrement. Si vous voulez apprendre à cultiver de l’herbe, il est important de déterminer l’espace dont vous disposez. Voir https://geneve.news/comment-cultiver-cannabis-legal-chez-soi/ pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code